Message descendu du ciel

Publié le 10 Février 2020

 

Aujourd'hui c'est le défi  des croqueurs 

pour ceux qui ne connaissent pas le principe les croqueurs est une communauté

qui invite les blogueurs à écrire sur un même thème

et aujourd'hui pas d'a priori, pas de doute 

je vais d'ailleurs commencer par remercier

Églantine-Lilas

d'avoir pris le temps de répondre à mes questions

et je sais qu'ici le temps passe tellement vite.

Un grand merci aussi à

René, Martine-Martin.

 

Et tant que je m'égare,

je vais en profiter pour envoyer une énorme pensée

à notre amie

Jill-Bill

Remet toi très vite Jill.

 

Je vois que la coquille est toujours à flot,

que son équipage garde toujours le cap.

 

Aujourd'hui, c'est le matelot Abc qui nous emmène

bien loin de la mer

"Changement d'horizon, j'emmène tous les matelots, en espérant qu'ils n'ont pas le vertige, faire un petit tour en montagne. Durant notre randonnée nous sommes attirés par un message envoyé du sommet du plateau.  Vous devez, tout simplement, décrypter ce message et nous dire qui peut bien nous l'envoyer ? "

 

 

Mais pourquoi avons nous tant dérivé, et oui à titre d'info Abc,

 j'ai le vertige....

Mais la vue est superbe,

je vais essayer de ne pas tressaillir.

L'équipage s'est dispersé, je suis seule en haut de cette falaise

seule et le silence m'entoure,

pas de chant d'oiseau,

pas le bruit du vent,

rien ne bouge tout autour,

on dirai que le temps s'est arrêté.

 

Seule dans ce silence

seule avec les bruits de ma tête, et oui elle peut être très bruyante.

Seule avec mes questionnements, avec mes incompréhensions.

 

Mais Seigneur, dit moi pourquoi dans la douleur, se déchire t'on ?

Pourquoi est il si compliqué d'entendre et de comprendre la peine de l'autre

quand on la vit aussi,

quand aimer pourrai se suffire à lui-même ?

 

Oui effectivement je ne suis jamais réellement seule

mais mes questions ne trouvent pas d'écho

j'ai beau crier, le silence continue de régner.

 

Je me laisse emporter par leur peine

je ne vois même plus le décor qui m'entoure

Je ne vois plus la plaine

qui grandi aux alentours.

 

Je ferme les yeux un instant

pour me recentrer sur ce présent

loin des bruits

loin de l'ennui

en haut de cette falaise

qui n'est point de malaise.

 

Le vent me rappelle à la vie

en mes cheveux il s'enfoui

Et là stupéfaction, en rouvrant les yeux

une voix m'appelle vers les cieux.

 

Si le temps s'est arrêté un instant

voilà que maintenant il va en remontant

un message de fumée qu'un indien égaré

laisse, au loin, s'échapper.

 

Mais c'est impossible les indiens ne sont plus

Y a belle lurette qu'ils ont disparu.

 

Je pars en quête de ce mystère

et de chemin en rivière

pas après pas je me rapproche

je sens que quelque chose cloche

plus je m'approche et moins je ne vois

ni indien, ni de feu de bois.

 

Je me sens entourer par la paix

je n'entend plus mes pensées

Et dans un silence insensé

le désarroi s'est effacé

tu m'as ramené à moi

tu m'as rappelé à toi.

Au creux de la montagne

Tu  couvres mon cœur de ton pagne.

 

Viens allons voir si l'équipage a vu le message

et d'ailleurs il ne serai pas sage

de rester là trop longtemps

vite retrouvons l'embarquement

et voyons les bavardages

de nos compagnons de partage.

 

 

 

 

Rédigé par Harmonie

Publié dans #Défi, #croqueurs, #poésie, #prière, #prose, #spiritualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Merveilleuse participation bravo..Bisous
Répondre
Et j'irai voir la votre au zoo de padi pado, jeudi si j'ai bien vu
D
l'Esprit passe en nous, à travers nous, souffle éternel. <br /> un beau texte ; merci<br /> Bises
Répondre
Et il nous ramène à ce monde plus allégé
C
Magnifique texte, Harmonie ! Tout n'est que douceur !!! Mille bravos ! J'♥ beaucoup ! Bises♥
Répondre
Merci Colette.<br /> Bisses
Z
Sous ta plume, la montagne que j'aime raisonne dans mon coeur. Montagne, mer, océan, éléments déchaînés surtout en ce moment, rappelle que les humains restent insignifiants devant la beauté de la nature et du spectacle qu'elle nous offre. Ménageons là.<br /> Bises et bonne soirée Harmonie et merci pour ton commentaire
Répondre
Merci Zaza pour ton commentaire, oui nous sommes tout petit face à la nature, et pourtant nous faisons tant de dégâts......<br /> <br /> Je t'embrasse Zaza
J
La montagne peut être belle et apaisante ton texte s'en fait l'écho. Je m'en tiendrai à cette imprégnation ancrée dans cet univers dont nous faisons partie et te laisse l'élan mystique que tu sembles avoir trouvé<br /> Bises et belle fin de journée
Répondre
Si mon texte laisse résonner l'apaisement, c'est déjà un beau partage.<br /> Merci Jeanne de ton commentaire.<br /> Je t'embrasse